Escapade en Italie

La botte italienne connaît un climat méditerranéen, avec des nuances. Plus on va vers le sud, plus les étés sont longs et secs. Dans le sud des Pouilles et de la Calabre la sécheresse estivale est supérieure à 5 mois. Dans les Apennins, les hivers sont plus froids. Le nord de l’Italie connaît un climat de type subtropical humide avec des hivers plutôt froids mais des étés très chauds et humides et des précipitations plus abondantes que dans la péninsule.

Les montagnes les plus hautes sont le mont Blanc, le mont Rose, le Cervin et le Grand Paradis. Les fleuves et rivières les plus importants sont : le Pô, le Tanaro, le Tessin, l’Adige, l’Adda, l’Arno, le Tibre, en italien Tevere. Les lacs les plus importants sont : lelac Majeur, le lac de Côme, le lac de Garde et le lac d’Orta. Le point culminant est le mont Blanc (4 809 m) ou le mont Blanc de Courmayeur(4 748 m) selon le regard que l’on porte au litige entre l’Italie et la France sur la frontière du mont Blanc.

Escapade en Italie

Découvrez la Chine

Un envoi de l’ami André

La Constitution de la République populaire de Chine (Mandarin : 中华人民共和国宪法; pinyin : Zhōnghuá Rénmín Gònghéguó Xiànfǎ) est la loi constitutionnelle de la République populaire de Chine, la quatrième de son histoire après celles de 1954, 1975 et 1978. Adoptée par l’Assemblée populaire nationale le 4 décembre 1982, elle fait l’objet de révisions en 1988, 1993, 1999 et 2004 qui aboutissent à sa version actuelle. La Constitution débute par un préambule et comprend 138 articles répartis en quatre chapitres :

  • Les principes généraux,
  • Les droits et les devoirs fondamentaux des citoyens,
  • La structure de l’État (lui-même subdivisé en sept sections),
  • Le drapeau national, l’hymne national, l’emblème national et la capitale.

Bien que toutes les organisations chinoises soient censées être soumises à la Constitution, l’absence de pluralité de partis politiques autorise un contrôle unique de celle-ci par le PCC.

C’est en effet le PCC qui contrôle la législation, ou les amendements à la constitution en faisant des propositions à l’ANP.

Découvrez la Chine

Thaïlande – Volet n° 8 – Cité ancienne de Muang Boram

Chers amis,

Voici vraiment arrivé le temps des fêtes. Pour moi cela commence par une soirée familiale ce soir. Et pour que cela soit davantage dans le temps, voilà qu’une fine pellicule blanche recouvre le paysage ce matin… Cela ne paraissait pas normal jusqu’à présent avec ce temps doux sans neige. Mais Québec a eu sa tempête il y a deux jours et nous, notre petit tapis ce matin.

Alors, il est grand temps que je vous souhaite à chacune et chacun de très belles fêtes avec beaucoup de lumière, de paix, d’amour, de surprise imprévue pour les isolés surtout. Je voudrais que chacun d’entre vous reçoive son lot de bonheur. C’est mon vœux le plus sincère.

Je continue encore mes envois sur la Thaïlande. Il s’agit cette fois d’un très beau parc, le village ancien réunissant des constructions de toutes les régions du pays, une sorte de résumé. Par la suite, il n’en restera qu’un sur la rivière Kwaï.

Une fois de plus, j’ai dû minimiser pour ne pas dépasser 7 Mo. Ceux qui souhaitent avoir la version moins compressée peuvent me la demander.

Avec toute mon amitié,

Marie-Jo
19/12/2015

Télécharger le diaporama

Budapest Perle du Danube – 1

La ville actuelle est créée en 1873 par la fusion de Buda — alors capitale de la Hongrie — de Pest et d’Óbuda. Elle a pour origine le site d’Aquincum, un point de peuplement celte devenu capitale de la Pannonie inférieure pendant l’époque romaine. Les Magyars arrivent dans la région au ixe siècle. Leur premier point d’implantation est pillé par les Mongols en 1241-1242. La ville est reconstruite et devient l’un des centres de la culture humaniste de la Renaissance au xve siècle. Après près de 150 ans de domination ottomane, elle poursuit son développement et connaît son apogée avec l’épanouissement de l’ère industrielle aux xviiie etxixe siècles. Après la fusion de 1873 et l’accession de la ville au rang de seconde capitale de l’Autriche-Hongrie, Budapest atteint les proportions et les caractéristiques d’une ville mondiale. Marquée par les différentes traces léguées par l’histoire, Budapest a notamment été l’épicentre de la révolution hongroise de 1848, de la République des conseils de Hongrie de 1919, de l’opération Panzerfaust en 1944, de la bataille de Budapest de 1945 et de l’insurrection de 1956.

Considérée comme l’une des plus belles villes d’Europe et comme la « perle » du Danube, son panorama, le quartier du château de Buda, l’avenue Andrássy et le métropolitain du Millénaire figurent au patrimoine mondial de l’UNESCO. Destination touristique importante, la ville attire plus de 4.3 millions de visiteurs par an.

Télécharger le diaporama

Tiwanaku, le Stonehenge des Andes

Télécharger le Diapo

Diaporama transmis par Roger, Jean-Claude… et quelques autres.

La civilisation de Tiwanaku (en aymara, ou Tiahuanaco, nom de la ville moderne en espagnol), est une civilisation pré-inca qui a dominé la moitié sud des Andescentrales entre le ve siècle et le xie siècle.

a civilisation de Tiwanaku présente une grande maîtrise de la taille de la pierre et une architecture préfigurant celle des Incas. La civilisation de Tiwanaku a fortement influencé celle de Huari.

Le chemin de l’Inca en Bolivie – De La Paz au Tiwanaku avec l’Ariégeois…

Télécharger le diaporama

La civilisation inca est une civilisation précolombienne du groupe andin. Elle prend naissance au début du xiiie siècle dans le bassin de Cuzco dans l’actuel Pérou et se développe ensuite le long de l’océan Pacifique et de la cordillère des Andes, couvrant la partie occidentale de l’Amérique du Sud. À son apogée, elle s’étend de la Colombiejusqu’à l’Argentine et au Chili, par-delà l’Équateur, le Pérou et la Bolivie.

Elle est à l’origine de l’empire inca, l’un des grands royaumes de l’Amérique précolombienne. Cet empire avait pour chef suprême le Sapa Inca. L’empire inca fut conquis par les conquistadors espagnols sous les ordres de Francisco Pizarro à partir de 1532.

L’une des grandes singularités de cet empire fut d’avoir intégré, dans une organisation étatique originale, la multiplicité socioculturelle des populations hétérogènes qui le composaient.

Thaïlande 2015 – Volet n° 7 – Culture et coutumes

Ouvrir le diaporama

La culture thaïlandaise, influencée par le bouddhisme et l’hindouisme, est très ancienne. Elle partage de nombreux points communs avec celle des pays voisins (Laos, Cambodge et Birmanie). L’afflux répété des immigrants chinois a également eu une grande influence.