Gréoux-les-Bains – Valensole

Située dans le département des Alpes de Haute-Provence, Gréoux-les-Bains compte un peu plus de 2 600 Gryséliens. A 13 kms de là, Valensole, totalise près de 3 200 Valensolais.

Jean Giono vantait déjà « l’oasis romantique du Verdon » en parlant de Gréoux-les-Bains. Offrez vous une escapade dans les gorges du Verdon, faites votre réserve d’huile essentielle de lavande, de truffes, d’huile d’olive, d’amandes, de fromages de chèvre…

Télécharger

De Carro à la plage des Laurons

Plages de Carro

Avec ce diaporama Marie-Jo nous emmène du côté de Martigues. Voici le récit de sa balade « de Carro à la plage des Laurons ».

Il est assez peu probable que vous ayez l’occasion de faire la balade proposée par Marie-Jo. Par contre, il est tout à fait possible que vous soyez de passage dans le secteur de Martigues. Alors, une petite visite s’impose à la « Venise Provençale ». La cité compte un peu plus de 48 400 Martégaux et Martégales. le pétrochimiste INEOS est le premier employeur de la ville avec plus de 1 000 salariés.

Visitez la ville, attardez-vous au port de Tamaris. La plage de Caro vaut le détour. Elles est très dépaysante et l’on se croirait plutôt en Amérique du Sud.

Télécharger

Les-Baux-de-Provence

Au milieu des Alpilles, Les-Baux-de-Provence

Les-Baux-de-Provence, un petit village de 450 Baussencs et  Baussenques (dont à peine une vingtaine dans les Baux, la partie haute du village), voit passer un million et demi de visiteurs chaque année.

Au musée des santons, vous pourrez admirer des santons de Provence, mais aussi des santons napolitains des 17 et 18ème, ainsi que des santons d’église du 19ème. Le château des Baux-de-Provence est un château fort érigé au 11ème siècle. A proximité immédiate, se trouvent les carrières de lumières (voir les diaporamas de Marie-Jo, publiés en 2016, 2017, 2018, 2019). Retrouvez Les-Baux-de-Provence sur le site de l’Office du Tourisme.

Télécharger

Le vieux Marseille

Marie-Jo a remanié entièrement son diaporama « Le vieux Marseille » de 2006. En consultant divers documents, j’ai découvert une association que Marie-Jo connaît certainement très bien, le Félibrige (sept fondateurs, dont Frédéric Mistral), qui a pour but la conservation et la promotion de la culture et de la langue des pays d’Oc.

A l’instar de cette association est née en 1911 le « Comité du Vieux Marseille » dont le but est la création d’un musée marseillais de la vie et des traditions provençales. L’association est reconnue d’utilité publique en 1924. Le Comité du Vieux Marseille organise des conférences dédiées à l’histoire de Marseille et à son patrimoine. Celles-ci ont lieu à l’Alcazar, l’ancienne salle de spectacles devenue bibliothèque municipale, tout près de la Canebière. Chaque année, le comité organise le carré des écrivains où sont invités les auteurs qui écrivent sur Marseille.

Télécharger

Randonnée dans le Lubéron

Parc Naturel Régional du Lubéron Provence

 

Le massif montagneux du Lubéron n’est pas très élevé. il comprend les montagnes du Petit et du Grand Lubéron et représente environ 300 km².

Allez donc faire un tour dans la Forêt des Cèdres, dans le Parc Régional Naturel du Lubéron. Comme le dit Marie-Jo, si vous avez un penchant pour l’escalade, rendez-vous à Buoux. Escaladez ce site mondialement connu et, une fois rendu à l’étage supérieur, admirez le  panorama sur le Parc Naturel Régional du Luberon. Abordez une autre planète en vous rendant au Colorado Provençal. Faites une escapade à Lourmarin . Enfin, visitez les villages perchés : Gordes – Ne manquez pas l’abbaye Notre-Dame-de-Senanque à Gordes, Roussillon, Oppède-le-Vieux, Bonnieux, Lacoste ou Ménerbes.

Télécharger

Aix-en-Provence – Histoire et modernité

En 2008 Marie-Jo avait présenté Aix, sa ville d’adoption. Aujourd’hui, elle nous fait cadeau non pas d’un mais de deux diaporamas. Aix-en-Provence, comme elle nous le dit, est une ville qu’elle aime beaucoup. Son deuxième diaporama s’intitule donc tout naturellement « Aix que j’aime ».

Viaduc de Roquefavour

A un peu plus de 1 000 mètres d’altitude, admirez la muse de Cézanne, la Sainte-Victoire avec sa Croix de Provence, l’Ermitage Saint-Ser, le Prieuré de Sainte-Victoire. L’Aqueduc de Roquefavour, plus grand viaduc en pierres au monde, est à voir. Le centre d’Aix et les marchés typiques aux saveurs de la Provence font partie des hauts lieux à voir. Dégustez Les calissons du Roy René et les vins de Provence. Le Parc National des Calanques et les barrages de Bimont et Zola font partie des incontournables. Enfin, de nombreux villages aux alentours d’Aix méritent qu’on s’y attarde, Bouc Bel Air, Vitrolles, Fuveau, Jouques, Lourmarin…

Télécharger « Aix-en-Provence – Histoire et modernité »

Télécharger « Aix que j’aime »

Marcigny et son histoire

Marcigny et son histoire… Marie-Jo nous l’a très bien contée. Mais si vous suivez ses traces, faites un saut à Semur-en-Brionnais (plus beau village de France) et sa collégiale Saint-Hilaire, son château de Saint Hugues. Rendez-vous également à Anzy-le-Duc et son prieuré. On a déjà eu l’occasion de parler de ces villages. Ils sont tous deux situés à moins de 8 kilomètres de Marcigny.

Télécharger