Rabastens

Rabastens Facade de l’Hotel de Combettes du Luc France à Rabastens

Aujourd’hui, Marie-Jo nous emmène à Rabastens une petite ville de 6 000 âmes située dans le Tarn, à mi-chemin de Toulouse à Albi, traversée par le chemin des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle. Rabastens ne doit pas être confondue avec Rabastens-de-Bigorre, située également en Occitanie, mais dans le département des Hautes-Pyrénées.

Après avoir suivi Marie-Jo dans Rabastens, et si vous restez dans le secteur, vous pouvez aller voir (à une trentaine de kilomètres) Cordes-sur-Ciel (présenté en juillet dernier. PPS de Jean-Marie à retrouver ci-dessous :

Cordes-sur-Ciel (Tarn)

Le château de Penne

Toujours à une trentaine de Kilomètres, visitez Pennes surmonté par son château, Toulouse, la ville rose, Albi, la ville rouge, Bruniquel et ses deux imposants châteaux…

Télécharger

Toulouse

Musée du Vieux Toulouse

Avec Marie-Jo nous visitons cette semaine la ville rose, encore appelée Cité des Violettes, Toulouse. Compte tenu du «poids» de ce document, Marie-Jo l’a scindé en deux parties que vous retrouverez en téléchargement ci-dessous.

Toulouse est aujourd’hui le chef lieu de la région Occitanie et du département de Haute-Garonne. Si un peu plus de 486 000 Toulousains et Toulousaines y résident, ce sont 1 360 000 habitants qui peuplent l’aire urbaine de Toulouse.

Télécharger «Toulouse» – première partie

Télécharger «Toulouse» – seconde partie

Automne au Québec

Un automne au Québec tout de douceur. Une symphonie d’automne comme le dit Marie-Jo. Le tout sur une musique de Vivaldi, les quatre saisons, et vous l’aurez reconnu… il s’agit de l’automne !

Dès septembre les jours raccourcissent. Le bel été tire sa révérence. Les tenues légères font place aux pantalons et manches longues. Certains sites vous combleront vous qui souhaitez profiter des beaux paysages d’automne. Passez par le Parc National de la Jacques Cartier. Si vous êtes en bonne condition, le Mont Sainte-Anne et ses 803 mètres dans le massif des Laurentides est fait pour vous.

Télécharger

Cordes sur Ciel

Albi

En juillet dernier nous avions publié un diaporama du regretté Jean-Marie Clausse qui était consacré à Cordes sur Ciel dans le Tarn, à proximité d’Albi. Vous pourrez retrouver ce dernier ci-dessous. En attendant retrouvons la vision de Marie-Jo sur ce plus beau village de France.

Vous pouvez vous rapprocher de l’Office de Tourisme du pays Cordais au pays de Vaour, situé dans l’une des belles constructions gothiques que nous présente Marie-Jo. Il s’agit de la Maison Gaugiran située au 38-42 Grand Rue Raimond VII. L’Office du Tourisme vous donnera aussi de bonnes indications sur les visites à faire autour de Cordes et notamment sur l’incontournable Albi.

Cordes-sur-Ciel (Tarn)

Télécharger

En Chartreuse

En chartreuse… Un nom évocateur. Qui, même si la géographie n’est pas son fort, ne connaît pas la célèbre liqueur jaune née au tout début du 17ème, l’élixir de longue vie. Mais avant que de tester il convient de noter que le liquide en question fait tout de même jusqu’à 55 ° (concerne la chartreuse verte).

Massif montagneux des Préalpes, le massif de la Chartreuse est situé, pour sa partie française, entre les départements de la Savoie et de l’Isère. Son altitude maximale est de 2 082 mètres (Chamechaude, commune de Sarcenas).

Télécharger

Dans le Morvan, quelques curiosités

Nous étions il y a peu dans le Charolais… Cette semaine, avec Marie-Jo, nous restons juste à côté avec « dans le Morvan, quelques curiosités ». Si vous souhaitez connaître le secret des spectaculaires rochers du Carnaval au Signal d’Uchon, suivez les explications de Marie-Jo à propos de l’érosion et de la dissolution des feldspaths contenus dans les massifs granitiques.

La cathédrale Saint-Lazare d’Autun

De passage dans la région, ne manquez pas la visite du Mont Beuvray (821 mètres d’altitude) et les vestiges de l’oppidum gaulois de Bibracte. Le Mont Beuvray est situé à 21 kilomètres (sauf indications contraires, les distances sont données à vol d’oiseau) de La Boulaye. A 26 kms c’est la ville d’Autun, ses remparts, son centre historique et sa cathédrale Saint-Lazare qui vous attendent. A peine plus loin, on en parle régulièrement, la basilique de Paray-le-Monial, est à voir. Ce haut lieu de pèlerinage est considéré comme une réduction de l’église abbatiale de Cluny.

Télécharger

Charolles

Il y a un peu plus d’un an nous avions publié le diaporama de Jean-Marie

Charolles (Saône-et-Loire)

Aujourd’hui, c’est Marie-Jo qui nous présente sa vision bien documentée de Charolles avec force détails. Les diaporamas de Jean-Marie et Marie-Jo se complètent. Tellement bien que je ne vais pas me risquer à en rajouter. Et si je vous disais juste que, à moins de 50 kilomètres à la ronde c’est rempli de sites très intéressants à voir, comme la Basilique du Sacré-Coeur de Paray-le-Monial, l’église abbatiale de Cluny en modèle réduit. Bon, Cluny, la plus puissante des abbayes bénédictines,  est aussi juste à côté. Imaginez un peu, 187 mètres de longueur, et 30 mètres de hauteur sous voûtes ! D’autres sites dont on a déjà parlé, le château de Drée, la Roche de Solutré, haut lieu des ascensions Mitterrandiennes, le château de Digoine, Semur en Brionnais (à retrouver éventuellement sur le diapo de Jean-Marie) et encore, le château de Cormatin.

Télécharger

Bestiaire roman

Le bestiaire de la culture romane – Juliette Guigon

Le monde animal tient une place conséquente dans l’architecture religieuse ou non, dans tous les pays d’Europe Centrale. Avec ce bestiaire roman, Marie-Jo, avec son souci du détail nous plonge dans le monde des croyances et des monstres de l’origine des temps à nos jours.

Joyaux de l’art roman catalan

Si les dragons, les basilics (petits serpents au venin et au regard mortels) et autres griffons ont éveillé votre curiosité, vous pouvez approfondir en lisant le bestiaire de la culture romane de la thésarde Juliette Guigon (vous pouvez en lire un résumé court en cliquant sur l’image ci-dessus). Vous pouvez également lire l’article du site « l’inventaire », « monstres dans l’art roman« , ou encore le « Bestiaire Divin de Guillaume Clerc de Normandie« 

Télécharger

Paray-le-Monial

Basilique du Sacré-Cœur de Paray-le-Monial

Avec cette version de « Paray-le-Monial », Marie-Jo complète son diaporama de 2013 (voir les onglets en bas de page). La ville est située en plein cœur du Charolais-Brionnais, au sud de la Bourgogne. La Bourbince et le canal du Centre traversent la localité. En 2018, la population s’établissait à 9 209 Parodien(ne)s.

Anzy-le-Duc

Marie-Jo nous présente le patrimoine particulièrement riche de Paray-le-Monial, avec notamment la Basilique du Sacré-Cœur de Paray-le-Monial. Si vous visitez, profitez de l’occasion pour vous rendre à 15 kms de là pour voir l’église d’Anzy-le-Duc au clocher octogonal à 3 étages, vestige d’un ancien prieuré datant des 11ème et 12ème siècles. A peine plus loin, vous pouvez voir le château de Dré, sur la commune de Curbigny, construit aux 17ème et 18ème siècles. Il abrite de superbes meubles, et, dans son parc de 10 hectares, des jardins à la française. A voir également dans le secteur, Semur-en-Brionnais (plus beau village de France, à revoir dans le diaporama de notre regretté Jean-Marie)

Télécharger

 

 

 

l’Aqueduc du Gier

Lugdunum a été longtemps alimenté par l’Aqueduc du Gier (et, également par les aqueducs du Mont d’Or, de l’Yzeron et de la Brévenne), long de ses 85 kms et qui puise aux sources du Gier (d’où son nom) un affluent du Rhône. Mari-Jo possède entre autres de nombreuses connaissances hydrauliques et vous explique parfaitement le fonctionnement de l’ouvrage avec les réservoirs de chasse et de fuite, ainsi que celui des ponts-syphons.

Vous pouvez suivre ces liens pour en apprendre plus sur le tracé, soutenir par vos dons (à la Fondation du Patrimoine) la dernière phase de restauration de l’aqueduc romain du Gier de Chaponost.

Télécharger

%d blogueurs aiment cette page :