Escapade aux confins de la Bretagne et de la Normandie

Il s’agit d’une visite express réalisée sur 2 jours et qui n’a donc pas vocation à être exhaustive.

Notre visite commence par le cœur historique de Rennes. A la suite de cet article, une petite vidéo/diaporama faite avec des photos personnelles reprend et détaille notre visite.

Après le théâtre national de Bretagne et la traversée de la Vilaine, nous arrivons aux jardins Saint Georges et à la piscine municipale. Par la rue du même nom, on découvre le parlement de Bretagne et l’hôtel de ville. Ce dernier a été construit au 18ème siècle après le grand incendie qui avait détruit une grande partie de la ville.

La cathédrale Saint Pierre épargnée par l’incendie de 1720 a malgré tout été démolie en 1756 (les travaux de démolition dureront plus de 10 ans) pour cause de risque d’éboulement. La cathédrale actuelle est terminée en 1855.

Passage aux portes mordelaises. Il s’agit d’un vestige des remparts de la ville, et, plus précisément d’un châtelet d’entrée. La route dessert Mordelles, localité proche, d’où le nom.

La Merveille : Pas de polémiques. Je ne vous dirai donc pas si la merveille est bretonne ou normande ! Avec une moyenne de 2,5 millions de visiteurs annuels (dont 1 million pour l’abbaye), le Mont-Saint-Michel peut s’enorgueillir d’une belle popularité. Avec son Archange placé à 150 m au-dessus des flots, l’abbaye domine la baie et offre une vue sur plusieurs dizaines de kilomètres. Depuis la création du barrage sur le Couesnon, le phénomène d’ensablement de la baie est en passe d’être réglé. La quarantaine de Montois (les habitants) resteront des insulaires.

L’abbaye du Mont-Saint-Michel fait partie des sites culturels les plus populaires. D’abord collégiale administrée par des chanoines aux 9ème et 10ème siècles, puis abbaye bénédictine vers 965 elle connaîtra l’épreuve du feu au début du 13ème siècle.

La visite se poursuit avec Saint Malo, la cité corsaire, son port et le tour de la ville sur les remparts d’où l’on a de superbes points de vue.

A Dinard, en dehors des circuits connus de visite, ce qui frappe, ce sont certaines maisons construites par de riches propriétaires qui rivalisaient d’idées et de moyens financiers pour construire «d’humbles demeures» qui en «jetaient». Aujourd’hui, ce sont plus de 400 villas classées qui attendent votre visite.

A Dol de Bretagne, à voir bien sûr la cathédrale de Saint Samson, juste en face, le cathédraloscope. Si vous avez le temps, un tour de ville démarre derrière la cathédrale avec des points de vue intéressants sur la cathédrale et la ville.

Si vous souhaitez apporter des précisions, joindre le rédacteur, ou pour tout autre motif concernant cet article, merci de bien vouloir utiliser le formulaire ci-dessous :

    Si vous souhaitez nous adresser un diaporama à publier (sur les thèmes voyage, culture) vous pouvez le faire en utilisant l’adresse maj@morhain.net

    Cet article vous interpelle ? Vous souhaiteriez apporter des précisions ? Réagir ? Laissez votre commentaire ici svp