Marrakech – Essaouira 2014 – 2015

Ci-dessous un diaporama réalisé avec des photos prises à Marrakech et à Essaouira lors de deux séjours au Maroc, en février 2014 et en novembre 2015.

Je vous recommande la lecture en plein écran en cliquant sur :    

La Musique du diaporama est une Jarra, musique marocaine rythmée, utilisée notamment lors des mariages.

Notre visite débute par les jardins Majorelle (jardin botanique), créés par Jacques Majorelle en 1931, Ils rassemblent sur 1 ha environ 300 espèces. Rachetés par le couturier Yves Saint Laurent et Pierre Bergé en 1980, ils sont aujourd’hui la propriété de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent.

Hôtel La Mamounia. Au même titre que la place Jemmaa El-fna, ou encore que la mosquée de la Koutoubia (dont-il est par ailleurs proche) l’hôtel fait partie des « incontournables » de Marrakech. L’hôtel actuel date du début du 20ème siècle. Jacques Majorelle en est le maître d’ouvrage. Il décore entre autres le salon qui portera son nom. Après la construction de « l’aile Koutoubia » l’ensemble va désormais porter le nom de la Mamounia. La dernière rénovation date de 2009 et aura coûté la bagatelle de 120 millions d’Euros.

La Koutoubia : en forme de T, construite au 12ème siècle, elle abrite une des plus vastes salles de prières de l’occident musulman, près de 600 m². Elle peut recevoir jusqu’à 20 000 fidèles.

Les tombeaux saadiens : le mausolée abrite une soixante de corps de saadiens (la dynastie saadienne va du 16ème au 17ème siècle). A l’extérieur se trouvent les tombes des soldats et serviteurs.

La place Djemaa El-Fna : ou encore place des trépassés (au 12ème c’est la place des exécutions publiques). Dès la seconde moitié du 16ème siècle l’activité commerciale va devenir intense. On y trouve des charmeurs de serpents, des bonimenteurs en tout genre, des montreurs de singes, des acrobates, des cracheurs de feu… La place constitue une véritable « cour des miracles ». C’est l’entrée par excellence des souks. Depuis 1985 la place est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La Medersa de Ben Youssef : Edifiée vers 1570 par les saadiens, cette école coranique est un joyau de l’architecture arabo-andalouse. Durant 4 siècles, avec 130 chambres, une capacité d’accueil de 900 personnes, elle a accueilli des étudiants dans nombre de disciplines, mais bien évidemment, en théologie.

Essaouira (appelée un temps Mogador) : Ville portuaire située à environ 350 kilomètres au sud-ouest de Cassablanca, elle compte près de 80 000 habitants. La forteresse a été édifiée au début du 16ème siècle par les portugais. La ville, elle, date de la fin du 18ème siècle. Le tourisme est la principale source de revenus avec l’arganier qui fait vivre à lui seul 3 millions de marocains.

Palais de la Bahia : Edifié au 19ème siècle sur une surface de 80 000 m², il est des monuments majeurs du patrimoine culturel du Maroc. Il comporte environ 150 pièces, richement décorées, Fin 19ème, début 20ème, il a même comporté une mosquée, une école coranique, un harem et un hamam.

A voir également : le musée Dar Si Said, le Palais Badi, la Palmeraie, le jardin de la Ménara, l’avenue Mohamed V…

Marrakech VF from MORHAIN Family on Vimeo.

Il n’est pas possible de mettre de commentaires sur cette page. Cependant, si vous souhaitez apporter des précisions, joindre le rédacteur, ou pour tout autre motif concernant cet article, merci de bien vouloir utiliser le formulaire ci-dessous :

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]

Cet article vous interpelle ? Vous souhaiteriez apporter des précisions ? Réagir ? Laissez votre commentaire ici svp